Archive for May, 2013


Ce matin, Chloé (6 ans) s’est entêtée à mettre un legging et un chandail à manches longues, tandis que sa grande soeur Gabrielle (9 ans) a opté pour un t-shirt et des pantalons courts. Il a fait chaud aujourd’hui.
Tranche de vie durant le repas en famille ce soir:
– Chloé, as-tu eu chaud aujourd’hui à l’école? demande maman.
– Non.
Puis, Chloé ajoute aussitôt:
– C’est juste que je crevais à cause de la chaleur.

Advertisements

This looks like a cool upcoming action/drama/science fiction television series. Karl Urban stars in it (he played Doctor McKoy in Star Trek (2009) and Star Trek Into Darkness (2013)).

ALMOST HUMAN is a high-tech, high-stakes action drama set 35 years in the future, when police officers are partnered with highly evolved human-like androids. An unlikely partnership is forged when a part-machine cop is forced to pair with a part-human robot as they fight crime and investigate a deeper cover-up in a futuristic new world.



Spock_Kirk(2013)

I’ve seen 5 movies at the theatres since the beginning of the year. This is the best one so far. I’m not just saying that because I like Star Trek. This movie is very entertaining. It’s a thrilling epic. The cast is great. We get to see the beginning of the friendship/complicity between Kirk and Spock. It’s action-packed from the very beginning all the way up to the end. There’s a lot of humor in it, too. And some emotional/sad moments, too. The real Trekkies will no doubt recognize the obvious plot similarities/scenes with one particular previous Star Trek motion picture (i.e. Star Trek II: The Wrath of Khan). However, without giving away any spoilers, one must remember that the first reboot movie (Star Trek, 2009) introduced some significant “changes” in what was, until then, the known Star Trek “timeline”, thus creating an alternate timeline/reality (which may have offended some hardcore Trekkies). Anyway, I really enjoyed watching this movie. I plan to go see it again on the big screen! My rating: 9 on 10!

Go see it and let me know what you think!

If you are a Trekkie like me, you will no doubt enjoy this Audi commercial featuring Spock Vs Spock!

What happens when old school goes head to head with new school in a battle of speed and wits? Leonard Nimoy takes on newbie Zachary Quinto and his all-new Audi S7.




Je vous écris de mon camion (de Sandra Doyon)

La semaine dernière j’ai lu le livre Je vous écris de mon camion de Sandra Doyon. J’en avais entendu parler et j’étais très curieux de le lire. J’ai été agréablement surpris! J’ai eu beaucoup de plaisir à lire les histoires de cette passionnée de la route… et de la vie! Voici le sommaire écrit sur la pochette arrière du livre:

« Je suis camionneuse. Le camion, c’est mon bureau, les routes de l’Amérique, mon territoire. Je travaille avec des millions de collègues qui sillonnent ces couloirs, le jour comme la nuit. Ma vie de tous les jours n’a rien d’ordinaire. Quand je me réveille, je suis toujours ailleurs. Mon bureau a une vue panoramique. J’aimerais vous emmener la voir avec moi. »

Sandra Doyon est une nomade des temps modernes. A bord de son 40 tonnes, elle sillonne les routes d’Amérique du Nord depuis l’an 2000. En 10 ans, elle a fait 75 fois le tour de la Terre. C’est plus de 3 000 000 de kilomètres.

C’est aussi une raconteuse, une auteure inspirée et inspirante. Au fil des kilomètres, elle nous livre des anecdotes impromptues et ses rencontres avec des gens hors de l’ordinaire. Elle peint la réalité avec ses mots, y ajoute une touche de poésie, une pointe d’humour. Sous sa plume, les paysages prennent vie et la route, du caractère. Un parcours étonnant à suivre.

Il m’est déjà arrivé de me demander comment les camionneurs faisaient pour être sur la route tout le temps? Est-ce qu’ils trouvent cela ennuyeux? Comment font-ils pour ne pas s’endormir au volant? Après avoir lu ce livre et les récits de Sandra, je dois avouer que je les vois tout autrement. Transporter des marchandises d’un bord à l’autre du continent, traverser plusieurs saisons en quelques jours seulement, se battre contre la montre, se battre contre les éléments qui se déchaînent parfois, connaître ses propres limites physiques, porter secours à ses confrères. Ce ne sont là que quelques aspects de ce métier.

Sandra a une très belle plume. À travers ses anecdotes, on découvre un être sensible qui mord dans la vie à belles dents et qui savoure chaque moment comme s’il était le plus précieux des fruits. Elle décrit la réalité et son univers avec une pincée de poésie qui fait toute la différence.

Voici quelques extraits de son livre qui m’ont touché:

« Pour moi, la pure liberté, c’est d’avoir sa tête entièrement à soi. Conduire un camion sur les autoroutes, c’est libérer son esprit. Mes pensées peuvent vagabonder comme bon leur semble, rien ne vient les déranger. Et même si je suis toute confinée dans ma minuscule capsule, la route possède le pouvoir de me mettre dans cet état méditatif où j’arrive à agrandir mon espace mental à force de la regarder, droit devant. Je garde le cap comme un capitaine et je pense. La route m’absorbe. La route m’inspire. »

« Pour nous, les nomades du transport, les saisons ne sont pas étalées dans le temps, elles le sont dans l’espace. À mesure que j’avance, je me déplace à travers les saisons qui transforment ma route et mes paysages. »

L’extrait suivant est véritablement mon préféré:

« Buffet pour oiseaux

Ma baleine et moi sommes attendues. Je l’amène couverte d’insectes, pour la plus grande joie des oiseaux locaux. Du haut des airs, ils guettent les arrivages frais. Dès qu’ils me voient entrer aux pompes de ravitaillement, ils analysent ma grille de radiateur en faisant les becs fins. Je leur présente un régal d’insectes grillés sur un plateau chromé. Ils volent de capot en capot, cherchant les meilleurs mets. Le va-et-vient constant des camions qui proviennent de toute l’Amérique leur offre un choix incroyable parmi les bibittes les plus exotiques, servies toutes chaudes, sans qu’ils aient à voler bien loin, un peu comme quand on va à l’épicerie et qu’on trouve des fruits du monde entier sans jamais devoir aller aux champs soi-même. Je crois avoir la plus belle assiette de toutes les pompes! Cette fois, j’ai des libellules, des papillons entiers et une variété de mouches et de moustiques qui viennent du Sud. Les connaisseurs se régalent et, moi, je souris de satisfaction d’avoir cuisiné sur autant de kilomètres pour arriver à un pareil festin! »

Tellement bien écrit. J’adore!

Il y a également quelques courtes citations parsemées çà et là tout au long du livre. En voici quelques unes qui m’ont charmé:

« Une coccinelle m’accompagne, je la prends dans une ville et je la dépose dans une autre. Transport en commun. »

« Le ciel était noir, les flocons comme des météorites. Nous avons été bombardés toute la nuit. J’ai fait la guerre des étoiles au volant de ma navette. »

« On a traversé la pluie, on a traversé la neige, on a franchi les montagnes et on a franchi les plaines, on revient avec des oranges. Fiers. Tant de diversité sur ce continent! Bientôt dans vos marchés! »

« Lueur bleue dans le ciel. J’inspire. J’expire. Pour que mes idées respirent. Début d’une nouvelle journée. »

« Bruit sourd et stable du moteur, paysages qui défilent, route qui s’allonge. C’est mon habitacle, c’est mon espace de méditation. Aaavroummmmmmm! »

Un excellent livre qui nous amène à voir les différentes facettes du métier de camionneur. On ne s’en rend peut-être pas compte, mais ceux-ci jouent un rôle important dans l’économie d’un pays. Cette lecture m’a aussi permis de découvrir une nouvelle auteure très talentueuse. J’ai bien hâte de lire ses prochaines aventures!

Bonne lecture!


Vous pouvez suivre Sandra Doyon:
Sur son blogue: http://camionneuse.blogspot.ca/
Sur son compte Twitter: Sandra Doyon @camionneuse
Sur sa page Facebook: Camionneuse, Sandra Doyon

Mon potager – saison 2013

C’est parti mon kiki! Une autre saison de jardinage. Dimanche matin je suis allé acheter quelques petits plants de légumes et sachets de graines. L’après-midi, je me suis retroussé les manches et j’ai amorcé la saison 2013 de mon potager! Et il a fait chaud en titi.

Voici ce qu’il y aura au menu cette année:
– 1 plant de tomates italiennes ROMA (avec le sang italien qui coule dans mes veines, je ne peux tout simplement pas NE PAS avoir de tomates italiennes dans mon potager!)
– 1 plant de tomates jaunes (une première cette année)
– 1 plant de petites tomates cerises (rouges)
– 3 plants de concombres anglais
– 1 plant de poivron vert
– 1 plant de poivron rouge
– Asperge (semences)
– Haricots jaunes (semences)
– Laitue (semences)
– Sans oublier, mes 8 plants d’ail (que j’ai semés à la mi-octobre 2012).

N’ayez crainte mes petits amis, vous savez que j’ai le pouce vert! Je vais m’occuper de vous. Et vous ne manquerez pas d’eau!

20130505_1
20130505_2
20130505_3
20130505_4

TonyStarkAndPepperPotts

G-R-E-A-T. Action-packed. Funny. A touch of drama (and a bit of romance). Revenge. Oh yeah. Revenge. In my opinion, this is the best movie of the trilogy. Tony Stark suffers from what he has experienced back in New York (re: The Avengers, aliens from outer space, etc.). He doesn’t sleep, tinkers with his armour suits while dealing with anxiety attacks. Too sure of himself, he threatens the Mandarin and gives his home address as an invitation… You’ve all seen the trailers… his luxurious home gets destroyed, Tony/Iron Man is presumed dead. But he’s not. He slowly prepares his revenge, but he is very limited in technical/material resources. The ending of the movie is awesome. Lots of action. Yeah! Take this! The genius of Tony Stark prevails!

A few of my personal pet peeves about this movie:
1. Why must the villain die three times before he is really, really dead? I’m getting sick of this. When you die, you die. Period. It’s a little annoying as a viewer. Come on guys, this trick is getting old. Make them die once, please, and move the plot along.
2. I am very surprised to see that so many people fit in Tony’s suit, as if they all have the same body height, physical structure, muscle mass, etc.
3. Tony Stark himself had to learn how to fly his own first armour suit… and it wasn’t that easy (re: Iron Man, the first movie). Yet, a villain gets into the Iron Patriot suit and knows how to fly it the very first time. Come on. We know this is science fiction, but we’re not dummies.

Despite my pet peeves, I still give this movie a rating of 8,5 on 10! I really enjoyed it.

To see the movie trailers, go back to some of my previous posts:

Movie trailer: Iron Man 3 Domestic Trailer 2 (OFFICIAL) – March 7, 2013
Movie trailer: Iron Man 3 (game spot during the Super Bowl) – February 11, 2013
Movie trailer: Iron Man 3 – October 23, 2013