sacfeuillesmortes
Aujourd’hui j’ai profité du beau temps pour ramasser des feuilles mortes sur le terrain. Afin de ne pas manquer les appels téléphoniques, j’avais mis un de nos 2 téléphones sans fil dans la poche de mon manteau (la poche en question en située vis-à-vis mon muscle pectoral droit). Après avoir rempli plusieurs gros sacs de feuilles mortes (environ 7), je rentre à l’intérieur et j’enlève mon manteau. En voulant récupérer le téléphone sans fil, je me suis rendu compte qu’il n’était plus dans ma poche de manteau. Bizarre, me suis-je dit. Je l’ai sûrement oublié à quelque part à l’extérieur. Je pars le chercher. Je ne le trouve pas. Hum. Pas de problème, j’appuie sur la fonction ‘Locator’ de la base de chargement du téléphone. J’écoute les beep-beep-beep et je localise un des 2 récepteurs… dans la maison, sur l’autre base. Ce n’était pas celui-là que j’avais pris, c’était l’autre. Où était-il? Après avoir cherché encore pendant 5 minutes, une pensée traverse mon esprit. Non. Ça ne se peut pas. Il ne peut pas être là. Je teste toutefois ma théorie. J’appuie à nouveau sur la fonction ‘Locator’ et je cours à l’extérieur, devant la porte de garage, là où j’avais placé les sacs de feuilles mortes. Et oui. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, il y avait un beep-beep-beep qui provenait d’un des 7 gros sacs remplis de feuilles! J’ai dû localiser le sac chanceux, le vider et retrouver le téléphone sans fil qui était dedans!