Quand l'Éverest nous tombe sur la tête
Le 8 mars 2012, Marie-Sol St-Onge a été foudroyée par une infection au streptocoque de type A (communément appelée bactérie mangeuse de chair) et a dû subir l’amputation d’une partie de chacun de ses membres. Sa vie a basculé et, par ricochet, celle du noyau familial : son conjoint de longue date Alin Robert et leurs deux garçons, Ludovic et Louis-Matis.

Imaginez que vous vous rendez à l’urgence pour des difficultés respiratoires, qu’on vous plonge dans un coma artificiel et qu’à votre réveil, on vous dit non seulement que vous avez frôlé la mort, mais que vous allez être amputé de vos membres. Comment réagiriez-vous?

Ce livre, que Marie-Sol et Alin ont co-écrit ensemble, est le récit des évènements qui sont survenus, en ordre chronologique à partir de l’année précédant le drame où tout allait pour le mieux, jusqu’à la période de réadaptation après les amputations.


Résumé du l’ouvrage (tiré de la couverture arrière du livre) :

Ce récit, tout en montagnes russes, raconte de quelle façon une jeune famille a réussi à affronter, avec amour et résilience, les obstacles qui se sont élevés soudainement sur leur route. Vous suivrez à la fois le parcours d’une artiste-peintre et celui de son conjoint, qui voit l’être aimé subir brusquement une quadruple amputation. La maladie causée par la bactérie mangeuse de chair a coïncidé avec le moment où ce couple réalisait enfin leurs objectifs de vie.

Cette histoire touchante, empreinte de courage et de détermination, présente une recette de bonheur toute simple pour parvenir à traverser des épreuves, aussi grandes puissent-elles être. Vivre le moment présent, entouré de ceux qu’on aime, devient la seule priorité quand l’Éverest nous tombe sur la tête.

LA FORCE MENTALE PEUT CONQUÉRIR TOUS LES DÉFIS, MÊME CEUX QUI SEMBLENT INSURMONTABLES.

Marie-Sol et Alin – Une histoire de résilience et d’amour


Voici un extrait du livre que j’ai particulièrement aimé :

Jour 52 – Alin
« […] Cette femme est non seulement une battante, mais elle surtout dotée d’une soif de vivre comme il ne m’a jamais été permis de le voir. Sol, tu es ma douce moitié, mais tu es surtout une inspiration pour moi. Je t’aime mon cœur, et je serai toujours là pour toi. Tu peux compter sur moi. »


Deux ans se sont écoulés depuis la terrible tragédie. La vie a repris son cours. Et Marie-Sol, une artiste-peintre très talentueuse, a recommencé à peindre à l’aide de ses prothèses myoélectriques. Incroyable.

À mes yeux, ce couple représente une source d’inspiration. Leur histoire touchante a rejoint un grand nombre de personnes. Après avoir lu leur livre, mon petit doigt me dit qu’on verra sûrement un jour l’histoire d’amour et de courage de Marie-Sol et Alin au grand écran.

En terminant, voici une citation tirée du livre que j’aime beaucoup et qui m’a fait réfléchir :
« Prenez le temps de vivre. La vie n’est pas une course, car si c’est le cas, nous ne voulons pas la gagner, parce qu’à la fin, le prix est vraiment dérisoire. C’est la mort… »
– Alin Robert


Voici quelques liens intéressants :

Article « La vie est belle » de Marie-Josée Montminy publié le 24 mars 2014 sur LaPresse.ca (Le Nouvelliste)
http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201403/24/01-4750632-la-vie-est-belle.php

Suivez Marie-Sol sur Facebook :
https://www.facebook.com/pages/Aidez-Marie-Sol/212850812150989

La chaîne d’Alin Robert sur YouTube (où l’on retrouve plusieurs vidéos de la réadaptation de Marie-Sol)
http://www.youtube.com/channel/UCqEhog1ee-teIUZdKmeXhYg

Le site internet Les Illusarts, l’entreprise fondée par Marie-Sol St-Onge et Alin Robert en 2011:
http://lesillusarts.com