J’ai acheté le numéro du mois d’août 2014 du magazine Sélection Reader’s Digest, car il y avait un article sur l’écrivain Dany Laferrière (Des nouvelles de Dany Laferrière, par Aude Marie Marcoux, p.98-107). J’ai aimé la réponse de l’écrivain à la toute dernière question de l’entrevue:

Si nos lecteurs n’avaient qu’un livre à lire, lequel leur recommanderiez-vous?
Non, je ne recommande pas les choses aux gens. La bibliothèque mondiale est tellement grande. On ne peut pas vous montrer le chemin de la lecture. Frayez votre chemin vous-même. Si nous passons notre temps dans le fétichisme à lire les livres conseillés et à lire en même temps les mêmes livres, c’est d’une telle pauvreté pour une bibliothèque si grande. Il y a des milliards de livres depuis la nuit des temps et des livres qui attendent. Et puis si vous lisez un livre que les autres n’ont pas lu, ce n’est pas parce qu’il n’est pas bon, c’est parce que vous êtes plus curieux.