Cher blogue, je sais, je te néglige depuis un certain temps déjà. Mais c’est parce que je suis, genre, full occupé ces temps-ci (j’essaie de sonner comme les ados). Je vais essayer de t’écrire plus souvent. Promis.