Tag Archive: Gatineau


La Gazette de l’Outaouais – 10 juillet 2014, 21h52.

Un père de famille gatinois a eu toute une frousse jeudi en fin d’après-midi, alors que ses filles et lui-même étaient sur le chemin du retour à la maison et qu’ils accusaient un retard d’environ une demi-heure en raison du mozeus de traffic. Avant même d’être arrivées à destination, Gabrielle et Chloé, âgées respectivement de dix et sept ans, se sont mises à gémir et à se plaindre de fortes douleurs abdominales tellement elles avaient faim. À peine descendues du véhicule familial à l’arrivée au domicile, leur père a aussitôt tendu l’oreille près de leurs ventres: il a tout de suite su qu’il fallait agir vite.

– Ça faisait un drôle de bruit, comme un gargouillement monstrueux. Je savais que mes filles étaient sur le point de s’autodigérer. Je n’avais pas le temps de préparer un repas normal. Il fallait qu’elles mangent vite. Chaque minute comptait, dit Martin Dugas, le père, encore sous le choc de cette mésaventure.

– Même le chien a senti que quelque chose n’allait pas; il est parti se cacher dans le fond du garage, a-t-il ajouté.

C’est alors que le héros paternel s’est garoché dans la cuisine, a trouvé un paquet de saucisses surgelées dans le congélateur, quelques pains à hamburgers sur le comptoir ainsi que des crudités.

– L’idée m’est venue comme par magie. J’ai vu l’image du repas que je devais préparer dans ma tête. C’était un moment de pure clarté mentale, ajoute l’homme à la barbichette toujours bien taillée.

En moins de cinq minutes, Martin Dugas a révolutionné l’univers gastronomique en inventant le hot-durger, un hybride entre le hamburger et le hot-dog. Ses filles se sont ruées sur leurs hot-durgers, ketchup seulement, et, après avoir manifesté leur joie pour le menu original, elles les ont dévorés sur-le-champ.

L’exploit a monopolisé la twittosphère pendant toute la soirée. Lors d’un entretien téléphonique avec Monsieur Dugas en fin de soirée, il nous a confié qu’il comptait enregistrer une marque de commerce pour son nouveau repas.

hot-durgersGaby_Chloé_hot-durgers






Advertisements

LaTorpilleGatinoise_cover
Ce billet fait suite à celui que j’ai publié le 19 octobre dernier. Bien que vous puissiez lire ma nouvelle intitulée “La Torpille gatinoise” dans le deuxième recueil Des nouvelles de Gatineau! 2. Fêtes et festivals, celle-ci est maintenant disponible également en format numérique sur Smashwords.com.


Voici le résumé de cette histoire:

Julien, un brillant petit garçon de dix ans pas comme les autres, entreprend de modifier la boîte à savon de son grand frère Marco afin de lui faire remporter le Championnat du Festival de boîtes à savon de Gatineau. Le défi est de taille, car le jour de la compétition, la toute première descente de son frère est contre nul autre que Samuel, le champion en titre!


Bonne lecture!
(j’espère avoir piqué votre curiosité!)



DesnouvellesdeGatineau2_cover

En arrivant à la maison après le travail hier, une belle surprise m’attendait dans la boîte aux lettres : ma copie du recueil de nouvelles de la deuxième édition du concours de nouvelles littéraires de Gatineau auquel j’ai participé l’an dernier. Ma nouvelle intitulée « La Torpille gatinoise » est publiée dans ce recueil; je suis très fier qu’elle ait été choisie parmi les 32 meilleures nouvelles soumises dans le cadre de ce concours. Ceci est donc ma deuxième publication officielle en tant qu’auteur. Le thème de cette édition du concours était les fêtes et festivals de Gatineau. Le festival que j’ai choisi est celui des Courses en folie, plus particulièrement les courses de boîtes à savon (qui ont lieu à chaque année sur la rue Main dans le secteur Gatineau). J’ai eu beaucoup de plaisir à écrire cette nouvelle. Tout comme ma première nouvelle « Le fil d’arrivée » (initialement publiée dans le premier recueil Des nouvelles de Gatineau!), je compte republier « La Torpille gatinoise » de façon électronique par l’entremise du site Smashwords. Le livre électronique (ebook) sera disponible sous peu pour ceux et celles qui voudront la lire.

Texte figurant sur la couverture arrière du recueil :

Gatineau est une ville novatrice, culturelle, sportive et festive: pétulante, craquante, pétaradante, vivante. Une ville où il fait bon célébrer. Plusieurs fêtes et festivals en sont la preuve. Il y en a pour tous les goûts. « Des nouvelles de Gatineau » de l’année 2012 proposait aux auteurs de toute la francophonie de situer une nouvelle littéraire dans l’espace-temps d’un festival gatinois.

Trente-deux auteurs ont été choisis et nous convient à une fête des mots. Trente d’entre eux situent leur histoire pendant une fête ou un festival gatinois. Les deux autres, étudiantes au Cégep de l’Outaouais, ont retenu un autre thème, celui de l’école.

Montez donc avec nous dans nos montgolfières, dans nos boîtes à savon, faites du ski, assistez à des représentations cinématographiques, sculptez des merveilles de sable, venez déguster une bière sous les feux d’artifice ou pendant le Bal de neige et glissez-vous au Salon du livre pour vous plonger dans les fêtes et les festivals de la quatrième ville au Québec.

Il était une FOÉ Gatineau.

Venez célébrer avec nous!

Avec la participation de Nicole Balvay-Haillot, Jean Boisjoli, Stéphane-Albert Boulais, Pierre Clevernot, Isabelle Couture, Karianne Delorme, Hélène Desgranges, Martin Dugas, Anaïs Elboujdaïni, Jocelyne Fortin, Éric Girard, Éric Gohier, Kathleen Goulet, Françoise Goulet-Pelletier, Michèle Grenier, Michel-Rémi Lafond, Claude Lamarche, Edgar Lavoie, Anne Lecavalier, Christophe Le Maux, Chantal Létourneau, Suzanne Myre, Sauveur Padovano, Daniel Paradis, Manon Parisée, Richard Poulin, Rose-Hélène Ratté, Karell Régnier, Marie-Hélène Tissier, Angélique Toury, Jean-Louis Trudel et Patrick Voyer.

Des nouvelles de Gatineau!
2. Fêtes et festivals

© Les auteurs et les Éditions Vents d’Ouest inc., 2013